19 oct. 2021

Cloud, DevOps et services managés – Un cercle vertueux ?

Dans le  guide BSO Cloud,  nous allons maintenant nous intéresser aux interdépendances entre les environnements Cloud et les compétences DevOps. 

L’émergence des environnements cloud a été une réelle opportunité pour faire évoluer les possibilités et les capacités en matière de développement.

En effet, les développeurs ne sont plus entièrement dépendants de la seule capacité des serveurs. Ils peuvent désormais utiliser le cloud pour créer, évaluer et déployer des applications dans un grand nombre d’environnements. Ainsi, non seulement le processus de développement d’applications est accéléré, mais les équipes disposent également d’une plus grande flexibilité, avec des risques réduits.  

Synergies entre Cloud et DevOps

Aujourd’hui, le développement, et plus particulièrement d’applications Web ou mobiles, nécessite plusieurs outils, différents langages ainsi que plusieurs plates-formes avant que celles-ci puissent être utilisées par les clients. Plus un projet prend de temps, plus il devient compliqué, en raison de la multiplication des données d’entrée, de l’augmentation du nombre de développeurs, de l’allongement des lignes de code et de la prolongation des périodes de tests. 

La mise à disposition d’un environnement adéquat pour les projets DevOps permet aux entreprises de mieux contrôler cette complexité et de rendre disponible leurs programmes plus rapidement pour les utilisateurs. C’est une des raisons pour laquelle le recours aux environnements cloud a pris autant d’ampleur. 

Selon plusieurs études, l’utilisation du cloud ou des méthodes DevOps de façon individuelle accélérerait la mise à disposition des logiciels de 50%. Une fois le cloud associé à la compétence DevOps, leur utilisation contribuerait à une accélération de la livraison du projet de 81%. L’utilisation de profils DevOps permettrait également une amélioration de la maîtrise des coûts, de 75%, tandis que lorsqu’on combine les deux technologies, ce chiffre passe à 117%.

C’est la raison pour laquelle la méthodologie DevOps se nourrit du cloud. Les fournisseurs de cloud publics et privés prennent en charge les outils d’intégration continue et de développement, ce qui permet de centraliser la gouvernance et de maîtriser les coûts des ressources de développement.

Projets DevOps dans les environnements cloud

Comme vu précédemment, l'alliance entre Cloud et DevOps est indispensable.

Lorsque les entreprises migrent vers le cloud, il est logique qu’elles encouragent leurs équipes techniques et les opérations à collaborer plus étroitement. Elles peuvent d’ailleurs adopter une méthodologie DevOps pour créer un modèle uniformisé , en éliminant les contraintes géographiques, en réduisant les silos et en améliorant la continuité des activités.  

En matière de développement de logiciels, le choix de la stack technique influencera l’évolutivité future des applications ou des produits, le coût pour l’entreprise et, bien entendu, les délais nécessaires pour créer l’application. 

En règle générale, les langages de programmation, les bases de données, les framework et les serveurs font partie des outils utilisés pour le développement back-end. Pour le front-end ou côté client, le HTML permet de structurer les données et les contenus, tandis que le CSS est utilisé pour gérer les couleurs, la mise en page et les polices, et JavaScript contrôle l’interactivité.     

Pour développer des applications, plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors du choix des outils, des méthodologies  et de la place du cloud dans le projet :

  • La taille du projet et sa complexité 

  • Les caractéristiques de l’application ou du produit et son adéquation avec les besoins du public ciblé

  • L’évolutivité, que ce soit pour ajouter de nouvelles tâches, ou pour accélérer le développement 

  • Les attentes côté performance et rapidité

  • La sécurité offerte aux utilisateurs et la nécessité ou non d’inclure des algorithmes d’autorisation ou des périodes limitées d’accès aux données 

  • Son impact sur le système lors du chargement, afin de garantir une prise en charge efficace

  • Les besoins et capacités de l’équipe de développeurs

  • Les coûts, en particulier de maintenance de l’application après son lancement

Les managed services cloud au service du DevOps

Les compétences DevOps étant très chères à sourcer, volatiles et difficiles à garder en interne, la majorité des entreprises se tournent vers une solution de DevOps as a service leur permettant ainsi d’utiliser un pool de compétences DevOps fourni par le cloud provider. 

Ainsi, de plus en plus d’entreprises choisissent les services managés DevOps. Ceux-ci offrent une visibilité en temps réel tout au long du développement intégré et des opérations, et permettent aux entreprises d'identifier les problèmes, de faire évoluer les processus afin de faciliter l'amélioration continue. 

De plus, grâce à la diffusion automatisée des informations, toutes les équipes peuvent accéder aux données en même temps et agir instantanément, ce qui réduit les interruptions de service et assure la continuité des activités. Enfin, les profils DevOps as a service ont l’avantage d’avoir une compétence plus large du fait de leurs expériences diversifiées dans différentes verticales. 

Avec des  services managés tels que ceux proposés par BSO, les entreprises peuvent largement tirer profit de l'accès à une technologie de pointe constamment mise à jour et affinée. 

Compte tenu des complexités des problématiques auxquelles les développeurs sont déjà confrontés, avoir accès à une infrastructure extrêmement flexible et sécurisée est un réel avantage au quotidien  Aussi, les services peuvent être centralisés de façon à proposer un accès à distance à une infrastructure de stockage et de sauvegarde.  

Outre les compétences DevOps, BSO propose d’autres services managés permettant à ses clients d’utiliser ponctuellement des ressources à forte valeur ajoutée en fonction de leurs projets :

  • 24/7 System support

  • DBA as a service

  • Storage experts

  • Network architects

  • Sys admin

  • Project manager

Dans le prochain article de notre guide BSO Cloud nous aborderons la thématique des différents types de cloud : SaaS, IaaS et PaaS.

ABOUT BSO

The company was founded in 2004 and serves the world’s largest financial institutions. BSO is a global pioneering infrastructure and connectivity provider, helping over 600 data-intensive businesses across diverse markets, including financial services, technology, energy, e-commerce, media and others. BSO owns and provides mission-critical infrastructure, including network connectivity, cloud solutions, managed services and hosting, that are specific and dedicated to each customer served.

The company’s network comprises 240+ PoPs across 33 markets, 40+ cloud on-ramps, is integrated with all major public cloud providers and connects to 75+ on-net internet exchanges and 30+ stock exchanges. The team of experts works closely with customers in order to create solutions that meet the detailed and specific needs of their business, providing the latency, resilience and security they need regardless of location.

BSO is headquartered in Ireland, and has 11 offices across the globe, including London, New York, Paris, Dubai, Hong Kong and Singapore. Access our website and find out more information: www.bso.co