27 Oct 2020

Fin du Privacy Shield Etats-Unis-U.E, quelles alternatives pour votre infrastructure IT?

Par Laurent Segrestaa, BSO Sales Executive Nanterre

Le 16 juillet dernier, la Cour de justice de l’Union européenne déclarait le Privacy Shield entre l’Union Européenne et les Etats-Unis invalide. Instauré en 2016, cet accord entre les Etats-Unis et les pays membres de l’Union Européenne, permettait le transfert de données personnelles de l’Union Européenne vers les États-Unis.

La Cour de justice de l’Union européenne a donc statué que cet accord ne garantissait pas un niveau de protection des données des citoyens européens satisfaisant et conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) entré en vigueur en mai 2018.

Les données à caractère personnel des citoyens de l’Union Européenne telles que les numéros de cartes de crédit ou adresses, par exemple, ne pourront donc plus être envoyées et traitées dans des serveurs situés sur le sol américain. 

Un tournant législatif synonyme d’incertitude juridique pour nombre d’entreprises qui s’appuyaient sur le Privacy Shield pour l’échange régulier de données commerciales transatlantique.

L’abrogation de cet accord implique pour ces entreprises l’exécution d’audits approfondis de leurs architectures et solutions IT afin d’en garantir la compatibilité avec cet environnement réglementaire changeant.

Pour un projet aussi délicat , il est nécessaire d’avoir à ses côtés un partenaire disposant d’une grande maîtrise du design d’infrastructures et du cloud.
Depuis plus de 16 ans, BSO accompagne les entreprises à la recherche de solutions d’infrastructure de haute disponibilité pour données et applications critiques. Nos points forts résident notamment dans notre expertise DevOps / NetOps, nos 240 points de présence dans plus de 30 pays ainsi que notre ADN innovant et disruptif.

Dans le cadre de ce changement de législation, les entreprises pourraient se tourner vers l’externalisation de leurs données sensibles stockées dans des clouds publics hébergés en Amérique du Nord vers des clouds privés européens. Il s’agirait donc de privilégier une solution de cloud hybride leur permettant de mettre en œuvre la poursuite de leurs activités tout en respectant les standards juridiques européens de protection des données personnelles.

BSO opère 5 plateformes de cloud privé et bénéficie également de nombreux accords avec  AWS, Oracle Cloud, Alibaba Cloud, IBM, Google Cloud, Microsoft Azure permettant d’implémenter et d’infogérer des infrastructures hybrides.


Ainsi, notre solution très complète de cloud hybride garantit une gestion optimisée de votre environnement IT ainsi que la totale conservation du contrôle de vos données sensibles dans un environnement privé et sécurisé.

Pour plus d’informations ou pour une consultation de votre infrastructure, contactez laurent.segrestaa@bso.co